Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Philippe Michon

peintre cubiste (1925-1999)

Articles avec #poesie catégorie

Portrait de Rimbaud

Publié le 4 Juillet 2017 par jean david michon dans étude, dessin, fusain, portrait, poésie

Portrait de Rimbaud

Mon père a toujours eu une admiration sans borne pour le poète, autant pour ses écrits que pour sa personnalité révoltée, libertaire, sans aucune concession, un modèle de vie en somme!

Arthur Rimbaud est un poète français, né le 20 octobre 1854 à Charleville et mort d'une « carcinose généralisée» (due à une tumeur du genou) le 10 novembre 1891 à Marseille. Bien que brève, la densité de son œuvre poétique fait d'Arthur Rimbaud une des figures premières de la littérature française.

Arthur Rimbaud écrit ses premiers poèmes à quinze ans ; à l'école il a déjà une réputation. Lui, pour qui le poète doit être « voyant » et qui proclame « il faut être absolument moderne », renonce subitement à l’écriture à l'âge de vingt ans, sans avoir encore été véritablement publié, pour se consacrer davantage à la lecture, ainsi qu'à la poursuite de sa pratique des langues.

« C'est très certain, c'est oracle, ce que je dis. Je comprends, et ne sachant m'expliquer sans paroles païennes, je voudrais me taire », écrit-il dans Une saison en enfer. Il se consacre ensuite davantage à l'étude de textes fondateurs de notre civilisation, d'écrits « sacrés ».

Ses idées marginales, anti-bourgeoises et libertaires le poussent à choisir une vie aventureuse, dont les pérégrinations l’amènent jusqu’en Abyssinie, où il devient négociant, si ce n'est explorateur. De cette seconde vie, exotique, les seuls écrits connus consistent en près de cent quatre-vingts lettres (correspondance familiale et professionnelle) et quelques descriptions géographiques.

Des vers comme ceux du Bateau ivre, du Dormeur du val ou de Voyelles comptent parmi les plus célèbres de la poésie française. La précocité de son génie et sa vie aventureuse contribuent à forger la légende du poète.

Portrait de Rimbaud
commentaires

Le Fils de Profil

Publié le 9 Juin 2016 par jean david michon dans étude, dessin, portrait, poésie

Le Fils de Profil

Ce fils (unique) de profil, c'est moi, alors comme on est dans l'autosatisfaction! je vous ajoute un poème que mon père m'a écrit & que ma mère vient de retrouver dans ses archives.

Pour mon fils

Plus caché que Cendras,

plus révolté que lui,

sais-tu qui j'étais?

sais-tu qui je suis?

Aussi blessé

plus repoussé

vous n'avez pas vu le feu, dedans,

sais tu ce qui couvait?

- volcan d'or et d'incertitudes.....

-Q'avez vous fait de ses écrits

de cristal et d'acier?

-Nous les avons montés au grenier.

A travers ce poème, je saisis, la peur de mon père, que son oeuvre disparaisse; c'est pour moi un appel à entreprendre un devoir de mémoire, pour sa peinture évidement, mais pour sa poèsie aussi (travail en cours de numérisation de ses écrits).

Papa, ça y est, j'ai compris, c'est une promesse, à travers la mort, je m'en occupe (je pense à toi, aide moi, aime moi...)

Le Fils de Profil
commentaires