Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Philippe Michon

peintre cubiste (1925-1999)

les Mots Croisés

Publié le 30 Septembre 2016 par jean david michon in peinture, nature morte

huile sur papier 58 cm X 85 cm (1993)

huile sur papier 58 cm X 85 cm (1993)

Un amateur de mots croisés s'appelle un « cruciverbiste » (ou un « œdipe »), tandis que l'auteur d'une grille de mots croisés s'appelle un « verbicruciste » ou un « mots-croisiste » (ou un « sphinx »).

Les ancêtres des mots croisés sont les « mots carrés » : constitués de grilles comportant autant de lignes que de colonnes et dépourvues de cases noires, ils ne donnaient lieu qu'à une seule liste de définitions, car les mots placés dans l'ordre des lignes successives se retrouvaient aussi dans l'ordre des colonnes successives.

Son idée fut reprise onze ans plus tard par l'Anglais Morley Adams qui sut voir, mieux que lui, le parti que l'on pouvait en tirer. Le 2 novembre 1924, la première grille de mots croisés britannique est publiée dans le Sunday Express. Cette grille avait été en fait achetée à Arthur Wynne. C'est l'Anglais Arthur Wynne qui par l'invention des cases noires permit au jeu de se développer pleinement, en permettant la dissymétrie lignes/colonnes et en multipliant à l'infini les combinaisons (formes variées des grilles, croisements multiples, mots de longueurs différentes, présence possible de plusieurs mots par ligne ou par colonne…). Sa première grille fut publiée le 21 décembre 1913 dans le supplément du New York World, le Fun.

En France, la première grille a été publiée le 9 novembre 1924 par l'hebdomadaire Dimanche-Illustré sous le nom de "Mosaïque mystérieuse". Dès 1925, le Gaulois puis l'Excelsior publièrent de nouvelles grilles.

Commenter cet article