Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Philippe Michon

peintre cubiste (1925-1999)

Chairs

Publié le 18 Juillet 2017 par jean david michon in peinture, nu, livre, influence

huile sur papier 64cm X 45 cm (1970)

huile sur papier 64cm X 45 cm (1970)

L'art comme "sublimation de la sexualité", ou plus simplement, comme le disait Picasso: "L'art ne peut être qu'érotique" (titre d'un très beau livre sur les oeuvres érotiques du "satyre" de Malaga!).

La sublimation se détermine comme processus à la fois d’investissement et de production des signifiants. Elle ouvre de façon imprévisible le champ de l’inventivité et de la création, tout en résultant de l’action de la lettre. Aussi bien apparaît-elle paradoxalement comme « la forme même dans laquelle se coule le désir », ainsi que l’écrit Lacan « ce quelque chose par quoi [… ] peuvent s’équivaloir le désir et la lettre » et « où s’instaure le travail créateur dans l’ordre du logos ».

Dès qu’on parle de sublimation, il importe aussi bien d’avoir présente à l’esprit une double tension : la première entre phénomène d’adaptation sociale et processus original de création ; la seconde entre soumission à la métamorphose et volonté de savoir.

Chairs

"Voici un livre d'art culotté s'il en est - les Anglais diraient "cheeky". Il fallait en effet Beaucoup d'aplomb à Diana Widmaier Picasso pour interroger l'art de son grand-père Sur sa quête, sans retenue, toute la vie Durant, de l'amour, de ses amours, dans leur Plénitude, leur exactitude physique et leur Dépassement par son art. Le comble en ce Domaine étant atteint lors de la quête sans Cesse recommencée de Marie-Thérèse, la Grand-mère de Diana. Un tel livre ne pouvait Etre conçu et mené à bien qu'au XXIe Siècle, quand la longue bataille européenne Contre les interdits du sexe peut laisser place A la compréhension des sources d'un art qui Les outrepasse si lyriquement, de "l'oeil en Erection" à "un érotisme de géant". Diana Gagne son pari et ajoute à la bibliothèque Des ouvrages sur son grand-père ce livre sans Equivalent qu'elle seule, fille de la fille aînée De Picasso, pouvait écrire."

Commenter cet article