Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Philippe Michon

peintre cubiste (1925-1999)

Le Vieux Peintre

Publié le 4 Août 2016 par jean david michon in peinture, portrait

huile sur papier 70 cm X 88 cm (1975)

huile sur papier 70 cm X 88 cm (1975)

La figure idéale du vieux peintre, éloignée autant que possible des problèmes d'ego & de réussite sociale; peindre juste pour le plaisir d'être seul & tranquille, en phase avec la beauté de la nature......

Georges et son ami Bernard sont au café, ils discutent art, littérature et politique. « - Et il arrive aujourd'hui ce qui arrivait autrefois » s'enflamme Georges, « un homme peint de petits bouquets de fleurs assez misérablement fanés et décolorés. » « - Ah ouais ? mais dis-moi toi qu'as des lettres Georges, dis-moi pourquoi ça qu'il peint ces vilains bouquets le monsieur? » « - C'est l'époque qui veut ça Bernard, l'époque que traverse tout homme au milieu de sa vie comme dirait Dante. L'époque où en perdant foi en l'amour, l'homme perd également foi dans l'art. » « - Ah bah elle est pas mal celle-là ! Enfin Georges toi qu'as des lettres t'es quand même pas con au point de penser qu'y a un rapport entre l'art et l'amour quand même ? » « - Mais bien sûr que si ! La raison qui pousse notre artiste à peindre ses bouquets mal peignés il faut la chercher dans le déterminisme social, la place qu'il occupe au sein des rapports de production. C'est le Kairos grec, le moment pour lui de peindre des petits pots de fleurs jaunâtres et tristes, c'est-à-dire que c'est le moment historique où l'on se doit de produire des grigris. » « - Des grigris? Ah ouais, je comprends mieux, des grigris… mais dis-moi Georges, des grigris pour conjurer quoi… ? »

Commenter cet article